Siltex

Naturo Kork

Terr Arte

Brauchli

The floor innovation group

Le chêne-liège

L'histoire de notre morceau de liège débute au Portugal. Ici  croît l'écrou de l'arbre qui a utilisé les dernières années pour la production d'une nouvelle écorce. Ce chêne-liège est un exemplaire vraiment jeune. Il compte déjà 29 ans et peut atteindre plus de 200 ans. Aujourd'hui, la plupart des chênes-lièges grandissent dans la région portugaise de Montado, mais aussi en Espagne, en Afrique du Nord et au sud-ouest de la France.

Le mois de mai marque le départ de la récolte. Notre chêne-liège la vit seulement  pour la deuxième fois. Cela provient de la façon écologique et respectueuse de la nature de la récolte du liège qui est transmise depuis des siècles dans les familles de paysans du liège. Elles enlèvent l'écorce des chènes-liège pour la première fois quand l'arbre a atteint au moins 20 ans et ensuite seulement chaque 9 ans. Seulement dans ce cas, le chêne liège a assez de temps pour développer une nouvelle écorce de haute qualité. Le pelage demande des paysans beaucoup d'expérience et de compétence , car le tronc ne doit pas être endommagé.

Comme chaque écorce, notre exemplaire haute technique de la nature possède un nombre étonnant de propriétés exceptionnelles. Sur chaque centimètre cubique, se rassemble jusqu'à 40 millions de cellules. Elles consistent pour 90% d'un mélange d'air et de gaz. Pour cette raison, le liège est très léger par rapport à son volume. Un fait étonnant, le liège est, malgré sa robustesse et longue vie, très élastique. 

Grâce à ses membranes cellulaires, le liège peut réduire son volume de 40 pour cent sous pression et retourner à sa forme originale lorsque la pression diminue. Sa structure en forme de rayons et les gas enfermés confèrent à notre écorce de liège la capacité d'isoler et de réduire le bruit et les vibrations. Egalement l'humidité et le feu ne peuvent porter atteinte à sa polyvalence robuste. Cela provient de la subérine, une substance ressemblant à la résine et localisée en grande partie dans les parois cellulaires.

Le liège n'est pas seulement utilisé pour des revêtements de sol ou des bouchons de bouteille. De plus en plus, ce produit naturel est pris en considération dans la contruction en tant que matériel d'amortissement ou d'isolation. On retrouve le liège également dans des produits de haute technique. Aucun autre matériel ne possède d'aussi bonnes propriétés d'isolation thermique, à peine combustible et malgré tout, très léger. Pour cette raison, l'habillage de la charge utile des fusées porteuses Ariane contient entre autre du liège.